Bienvenue sur le blog des Entrepreneuses Créatives

vendredi 1 février 2013

Projets Collaboratifs Online : number 6 et fin !

Pour clôturer cette série sur les Projets Collaboratifs Online (vous pouvez les retrouver tous en cliquant sur le lien correspondant dans la partie Catégories du menu de droite), il nous a semblé logique et évident de vous parler un peu de nous et de vous faire partager les dessous des Entrepreneuses Créatives.

Nous nous sommes donc prêtées au jeu des questions que Selma, d'Apolline Point, nous a concoctées pour une meilleure objectivité (répondre à nos propres questions c'était pas très drôle !). Nos réponses risquent de se croiser (je, moi, nous...), nous nous espérons que vous vous y retrouverez !



  1. 1. Sophie en Normandie, Sandrine aux Pays-Bas : c’est la magie d’Internet? Comment vous êtes vous rencontrées, toutes les 2 ? Comment avez-vous appris à vous connaître ?


Nous nous sommes rencontrées via Hellocoton et Facebook. Nos premiers contacts ont eu lieu à l’occasion de l’organisation du swap international sur le blog Ma Petite Valisette. Puis lorsque Cousette Communication (rédaction et conseils pour les acteurs du fait-main) a vu le jour, j’ai contacté Sandrine pour lui parler des formations pour entrepreneuses créatives que je lançais au même moment dans ma boutique. À force d’échanges (toujours via FB et par email), nous nous sommes vite rendues compte que nous étions loin d’être concurrentes mais que nos compétences et nos réseaux respectifs étaient bel et bien complémentaires.


  1. Comment est née l’idée de créer votre binôme « Les entrepreneuses créatives » ?



Nous surfons toutes les 2 sur des blogs anglo-saxons, qui depuis plusieurs années déjà offrent des conseils pour les “creative businesses”. Nous avons trouvé cette démarche intéressante et utile. L’idée de proposer une formation aux créatrices du fait-main est née des sollicitations que nous recevions quasi quotidiennement pour des conseils sur la professionnalisation de son activité créative, le blogging, l’utilisation des réseaux sociaux ou la vente en ligne...




  1. Et combien de temps de l’idée à sa concrétisation ?



De mémoire, nous avons dû évoquer le projet en février 2012 mais nous avions toutes deux des impératifs, donc nous étions parties sur une mise en place en avril. Finalement nous avons lancé la revue de blogs “En mai, lis ce qu’il te plaît” au mois de mai, en amont du tout premier atelier interactif “Devenir pro online”, qui s’est déroulé en juin.

Cette newsletter quotidienne (un article de conseils envoyé chaque jour aux abonnées) nous a permis de préparer le terrain et de cibler notre audience. Nous avions donc déjà réuni une communauté d’entrepreneuses créatives avant même de la lancer officiellement :)


  1. Votre moyen de communication privilégié ?



La messagerie instantanée de Facebook ! Quelques conversations Skype pour faire le point de manière plus complète et les emails quand nous ne pouvons être disponibles en “live”. Par ailleurs, nous travaillons conjointement nos projets et nos textes via Google Drive.




  1. Parlons business ! On a toujours du mal à parler marketing et business quand on a l’âme créative, pourtant c’est essentiel…Quel statut avez-vous, chacune de vous ? AE ? et pour votre partenariat, ça se passe comment ? (je veux dire : un statut chacune ? un statut commun ? Comment fait-on pour gérer l’aspect financier d’un projet collaboratif ? Des conseils pour gérer les dépenses et les recettes au mieux?)



Nous sommes toutes les deux installées en auto-entrepreneur. Nous n’avons pas de statut commun, ainsi pour la vente des places aux ateliers online, nous nous répartissons le nombre sur nos boutiques : 10 places à vendre sur chaque boutique avec un peu de rab quand même, et si jamais l’une en vend 12 alors on ré-équilibre financièrement avec un virement Paypal !


  1. Parlons marketing ! A 2, 2 fois plus d’impact ? Comment vous chargez vous à 2 de la partie com et marketing des Entrepreneuses Créatives ? (Vous intervenez toutes les 2 sur FB et Twitter, ou chacune a un média de prédilection ?)



Sandrine maîtrise mieux Twitter que moi Sophie alors je préfère Facebook. Nous relayons les infos que nous trouvons importantes sur la page des Entrepreneuses créatives sans nous concerter et jusqu’à présent nous n’avons pas eu de doublons ou de faux pas. Pas de doute, nous sommes vraiment complémentaires !


  1. Parlons contenu ! Comment décidez-vous du sujet puis du contenu de vos formations ? (qui écrit quoi ? Comment vous répartissez-vous la gestion de l’atelier en ligne, la réponse aux questions et aux commentaires ?)



Nous réalisons un plan en commun, puis nous rédigeons l’une après l’autre, quelque fois en même temps par la magie de Google Drive, qui permet de créer un document partagé en réseau, cela nous permet de gagner beaucoup de temps. Nous relisons et commentons le travail de l’autre pour un meilleur rendu. En atelier, nous sommes chacune responsable d’une partie des leçons, en revanche nous répondons toutes les deux aux commentaires, et nous ne sommes pas de trop pour le faire car les échanges sont nombreux et rapides pendant ces ateliers interactifs!


  1. Qu’est-ce qu’elle vous apporte, d’un point de vue personnel, cette collaboration ?



Travailler à deux nous permet de mener des projets plus ambitieux, que nous n’aurions pas pu mener seules. Par ailleurs, il est agréable de travailler parfois en équipe sur certains axes de travail. Et au quotidien c'est un vrai plaisir d'avoir une collègue de bureau... même virtuel!




  1. Avez-vous rencontré des difficultés ? Avez-vous des conseils à donner sur le sujet ?



Des difficultés de timing parfois, car nous avons toutes les deux nos propres activités à mener et 3 enfants à gérer. Selon les périodes, nous n'avons pas toujours été disponibles de la même manière pour les Entrepreneuses créatives, mais je crois que nous sommes parvenues tout de même à un équilibre...


  1. Comment voyez-vous la suite de votre partenariat ? Des projets dont vous pouvez déjà nous parler ?



Nous souhaitons proposer d’autres sujets de formation, avec au moins 1 session par mois. Nous aimerions, par ailleurs, pouvoir les rendre éligibles au DIF (Droit Individuel à la Formation), ce qui permettrait une prise en charge financière du coût par un organisme et non par la créatrice elle-même. Nous tenons désormais la rubrique “Je vends fait-main” dans le magazine Créative Magazine qui sort tous les 2 mois et bien sur le top serait un livre...




  1. Et pour finir en beauté : Quels conseils donneriez-vous aux entrepreneuses qui aimeraient bien trouver une copinaute créative avec laquelle monter des projets ? (Une astuce et un écueil à éviter si possible.)

Prendre le temps de découvrir et de connaître l'autre ! Mais ne pas oublier que l'on a chacun sa vie et des emplois du temps différents...

2 commentaires:

  1. Ca fait rêver...
    Mais surtout ça met du baume au coeur et rend tout possible !
    Bravo les filles, belle histoire, beau partenariat !

    RépondreSupprimer
  2. Une association fantastique qui met du baume au cœur, du sourire aux lèvres et l'envie d'avancer. Merci, je vous souhaite pleine de belles choses pour la suite.

    RépondreSupprimer