Bienvenue sur le blog des Entrepreneuses Créatives

mardi 28 août 2018

Une fille qui code rejoint le carnet d'adresses des Entrepreneuses Créatives



Nous accueillons dans notre Carnet d'adresses à destination des Entrepreneuses Créatives des professionnelles dont les prestations correspondent à leurs besoin notamment en terme d'accompagnement, de développement web ou encore de conception graphiste. 

Nous sommes ravies de compter parmi les prestataires web présentes dans notre carnet : Amélie, créatrice de sites web sur mesure : Une fille qui code .


Nous lui avons posé quelques questions pour mieux la connaître et mieux vous la présenter !





1. Qui êtes-vous ? quel est votre parcours ? 

Je m’appelle Amélie et j’ai grandi à la campagne où j’ai toujours été encouragée par mes parents et ma grand-mère maternelle à faire des choses de mes mains. J’ai donc découvert les loisirs créatifs très jeune avec le tricot, les bracelets brésiliens, les bijoux en perles et plus récemment la couture. 

Etant plutôt douée à l’école j’ai été poussée à faire des études. J’ai donc commencé par un parcours d’ingénieur en agroalimentaire que j’ai complété par un master entrepreneuriat. Cette deuxième formation et la rencontre de mon associée m’ont permis de créer ma première entreprise dans … les loisirs créatifs ! L’année dernière j’organisais donc des ateliers de loisirs créatifs autour de la broderie et du tricot à Grenoble. Nos visions de l’entrepreneuriat, avec mon associée, n’étant plus en accord, nous avons décidé d’arrêter cette activité. Mais toujours attirée par l’entrepreneuriat et ayant eu à gérer notre site web pendant notre activité, j’ai décidé de refaire quelques mois d’études dans le développement web. 

C’est donc suite à cette formation que je me suis lancée en freelance dans la création de sites web. J’ai aujourd’hui 25 ans, je vis à Grenoble et j’ai créé Une fille qui code pour accompagner les nouveaux entrepreneurs dans la création de leurs sites internet afin qu’ils puissent développer leurs activités en ligne. 

2. Comment travaillez-vous ? Qu’aimez-Vous dans votre travail de freelance ? 

Lorsque je travaille avec mes clients, nous commençons toujours par nous rencontrer (physiquement ou par Skype) afin de discuter de leurs projets d’entreprises, de leurs besoins et de ce que nous pouvons faire ensemble. J’établis ensuite un devis pour ma prestation et je leur demande dans le même temps de m’envoyer les liens de sites qu’ils aiment ou qu’ils n’aiment pas visuellement afin que je vois ce qui leur plaît. Cela me permet de réaliser des maquettes visuelles sur lesquelles ils me font un retour. Une fois les maquettes validées, je les met en place sur Wordpress et je livre le site en moyenne sous 2 semaines. Une fois le site terminé, nous refaisons un rendez-vous afin que je leur explique comment fonctionne Wordpress, comment fonctionne leur site, où est-ce qu’ils peuvent modifier des choses et comment. C’est en grande partie pour cela que j’ai choisi d’utiliser la plateforme Wordpress, c’est pour permettre à mes clients d’avoir ensuite toutes les clés en main pour être autonome sur leurs sites et pour les faire évoluer comme ils le souhaitent. Mais bien entendu, je reste toujours disponible par la suite s’ils rencontrent des soucis ou s’ils ont des questions supplémentaires ! 

Ce que j’aime dans mon travail de freelance ? C’est d’abord la liberté. La liberté de travailler où je veux et quand je veux. Après ce n’est pas simple tous les jours, bien entendu ! Il faut travailler dur pour trouver de nouveaux clients et pour pouvoir vivre de ce travail tous les mois. Mais c’est toujours comme ça lorsque l’on monte son business, vos lectrices le savent mieux que personne ! Ce que j’aime aussi dans ce travail de freelance web c’est surtout le contact avec des personnes d’univers totalement différents et qui m’apprennent énormément de choses sur leurs métiers. 

Enfin, je pense que c’est aussi le fait d’être passée par cette recherche de site web avec ma première entreprise qui me pousse aujourd’hui à tout faire pour expliquer les choses simplement et pour que tout soit accessible aux nouveaux entrepreneurs lorsque je crée des sites internet. En effet, il n’y a rien de plus frustrant qu’un développeur web qui parle dans son jargon et qui ne fait rien pour rendre les choses plus accessibles aux novices. C’est pour cela que j’aime autant mon travail. 

3. Quels conseils donneriez-vous aux entrepreneuses qui souhaitent lancer leur site et/ou leur blog ? 

De ne rien lâcher ! Ma grand-mère maternelle avait une phrase très juste à ce sujet, qu’elle utilisait principalement lorsqu’elle faisait du tricot mais qui peut-être facilement transposable à l’entrepreneuriat : « Faire et défaire c’est toujours travailler »

Lorsque l’on monte son entreprise rien n’est simple et il faut souvent faire des choses puis les défaire pour arriver à ce que l’on souhaite au final. Mais c’est tellement enrichissant. Je leur conseille donc de s’accrocher mais aussi et surtout de parler de leurs projets dans toutes les occasions possibles. Des fois on n’imagine pas comme certaines personnes, qui ne sont pas du tout dans le milieu dans lequel on se lance, peuvent nous ouvrir des portes essentielles pour nous. Alors parlez, accrochez-vous et vivez votre rêve ! 


Pour retrouver Une fille qui code :- le site : unefillequicode.com- son IG : @unefillequicode



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire