Bienvenue sur le blog des Entrepreneuses Créatives

jeudi 4 octobre 2018

Vendre ses créations sur les marketplaces

Les marketplaces ont le vent en poupe en France. D'après les chiffres et études récentes portant sur l'année 2017 (2018 n'étant pas encore achevée mais sur une tendance similaire et une croissance toute aussi importante), on apprend que "les Français aiment les achats en ligne pour leur convivialité et leur pragmatisme. 93% des Français interrogés ont indiqué qu’ils aimaient particulièrement la facilité avec laquelle on pouvait suivre une commande ou l’annuler." (source : Presse Addict). Alors bien entendu on ne présente plus le géant Amazon et son offre AmazonHandmade pour vendre vos créations fait-main mais on note cette appétence des français pour l'achat en ligne via des maketplaces (ou place de marché, c'est à dire des plateformes regroupant plusieurs vendeurs).

La vente des créations fait-main se porte bien.


Et les marketplaces consacrés à la vente de créations fait-main sont très nombreuses. Depuis la fermeture d'ALittleMarket repris par l'américain Etsy et la fermeture de Dawanda, on aurait pu se poser des questions et s'affoler sur le futur des produits fait-main voire plus généralement sur l'avenir de l'entreprenariat créatif en général. Mais rassurons nous, les nouvelles du front sont bonnes, si bonnes que ce qui se passe sur tout marché lucratif se passe aussi sur celui du fait-main (bonne ou mauvaise nouvelle en fait ?!). Le marché du fait-main mûrit et son instrumentalisation financière se met en place vite, très vite. L'action d'Etsy fait partie des valeurs montantes que le magazine américain Forbes (connu pour ses articles sur la finance) surveille de près. On y apprend notamment que les acheteurs mondiaux en ont marre d'acheter la même chose qu'on retrouve chez tout le monde. Ils se tournent alors vers des produits plus originaux, authentiques et porteurs de valeurs que l'on retrouve chez les artisans et les entrepreneuses créatives notamment.


En France, les marketplaces du fait-main sont nombreux


Nous sommes donc ravies d'apprendre ces bonnes nouvelles même si le fait que des géants du commerce en ligne se tirent la part belle sur les ventes de créations fait-main pour lesquelles la préservation d'une marge correcte par les créateurs qui souhaitent vivre de leur créativité n'est pas toujours évidente. Un petit phénomène semble cependant apparaître dernièrement, comme en témoigne la créatrice Arkidée sur son compte Instagram ci-dessous. Si les grandes place de marché sont gage de référencement important aux yeux de Google, elles n'en restent pas moins des géants du web où la concurrence est immense, notamment quand ces plateformes autorisent (tolèrent) la vente de produits vendus par des particuliers non-déclarés ou encore des produits tout simplement manufacturés. 

Ces créateurs soucieux de leur image et des valeurs qu'ils défendent, recherchent désormais des plateformes qui leur ressemblent pour vendre leurs créations fait-main. Le choix est grand en France où depuis les fermetures des deux grands acteurs ALM et Dawanda, de nombreux entrants sont arrivés quand d'autres subsistent toujours. 





Comment faire son choix


Nous n'allons pas nous lancer dans une comparaison de tous les marketplaces français du fait-main que nous connaissons, véritable travail de titan ! Mais bonne nouvelle, vous trouverez sur le net de nombreux articles conseils sur comment faire le bon choix entre telle ou telle plateforme. Si chez les Entrepreneuses Créatives, nous apprécions Pitimana et Commercité, nous vous recommandons de regarder de plus près tous les paramètres à prendre en compte pour faire votre ou vos choix. Vous pouvez en effet très bien être présent sur plusieurs markeplaces à la fois (ce qui vous demandera cependant une gestion drastique de vos stocks à moins que vous ne produisiez uniquement qu'à la demande). 

Vous trouverez ainsi sur le site SocialCompare un tableau comparatif bien complet de tous les marketplaces du fait-main à votre disposition en France. Les chiffres y ont été mis à jour en 2017 et 2018. Vous trouverez également une infographie sympathique sur ces acteurs du fait-main français à télécharger sur le site CréaLouest.




Nous restons bien-entendu à votre disposition pour répondre à vos questions sur le sujet. il vous suffit pour cela de nous laisser un commentaire ci-dessous ou de nous contacter via la page Facebook des Entrepreneuses Créatives.  

Nous vous rappelons la sortie prochaine de notre guide Vendre et mettre en avant ses créations (dans sa troisième édition aux éditions Eyrolles).









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire